Production décentralisée de l’électricité

Bilgo dispose de sa centrale d’électricité.

Le Ministre de l’Energie des mines et des Carrières, Alfa Oumar DISSA a présidé le 31 mars 2016 la cérémonie d’inauguration de la centrale hybride photovoltaïque/ diésel de Bilgo, village situé dans la commune rurale de PABRE. Cette centrale va contribuer à l’accélération de la couverture électrique nationale en améliorant significativement le taux d’accès des populations à l’électricité.

La journée du 31 mars 2016 restera marquée à jamais dans la vie des habitants du village de Bilgo. Ils disposent désormais de l’électricité grâce à la centrale électrique, fonctionnant avec les systèmes hybrides photovoltaïque/groupes électrogènes de 30 kWc/77kVA. L’installation de cette centrale a été possible grâce l’apport financier de l’Union Européenne dans le cadre du projet « Flexy Energy » à hauteur 2 377 654 Euros soit environ 70% du budget global et avec une participation de la SONABEL, sous l’initiative et la coordination de 2IE. Pour le Directeur Général de 2IE, Monsieur Amadou Hama MAÏGA, le choix du Burkina Faso pour l’installation de l’unité de démonstration de la centrale hybride photovoltaïque/ groupes électrogènes est justifié par le niveau d’engagement et les initiatives entreprises par le gouvernement pour promouvoir l’accès de la population à l’électricité et aux services énergétiques et pour la promotion des énergies renouvelables. Il poursuit en affirmant que le projet Flexy-Energy est un bel exemple de partenariat entre les secteurs, public et privé. Le chef de la délégation de l’Union Européenne au Burkina Faso, Jean LAMY, affirme que sans l’énergie, il n’y a pas de développement et sans l’énergie propre, il n’y a pas de développement durable. Il informe que sept autres projets, avec des solutions innovantes, sont en cours d’exécution dans d’autres parties du Burkina Faso. Les systèmes hybrides peuvent être une solution efficace pour réduire de façon considérable le coût d’accès à l’énergie électrique. Le Ministre en charge de l’énergie, le Professeur Alfa Oumar DISSA, pour qui l’inauguration de la centrale d’électricité de Bilgo constitue un motif de satisfaction et de fierté pour son département et pour tous les acteurs du secteur de l’électricité aura un impact positif sur le développement du village et sur l’amélioration générale des conditions de vie des populations. La promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique constituent un défi majeur de la politique énergétique actuelle du gouvernement du Burkina Faso, a rappelé le Ministre DISSA. Cette centrale permettra outre l’accès direct 24h/24 à l’énergie électrique, l’amélioration de la qualité des services publics comme les centres de santés et les écoles; l’émergence et de développement d’activités diverses génératrices de revenus nécessitant de l’énergie électrique, sans oublier, les loisirs et les facilités d’accès à l’information. Du haut de la tribune, tous les intervenants à cette cérémonie solennelle ont émis le vœu de voir les autres villages de la localité bénéficier de l’électricité; car l’électricité est le socle sur lequel s’édifie le développement.      

DCPM/MEMC