Visite du PM en Sierra Léone

Le premier ministre burkinabè en Sierra Léone

Luc Adolphe Tiao a visité le site d’exploitation de fer d’African Mineral
Le Premier Ministre du Burkina Faso a effectué du 05 au 07 avril 2013  une visite de travail en Sierra Leone sur les sites d’exploitation du minerai de fer d’African Mineral Limited (AML).  Son excellence Monsieur Luc Adolphe Tiao s’est rendu sur le site de la mine de fer de Pepel et le terminal minéralier de Tonkolili. 
 Le Burkina Faso a signé, en août 2012, un accord de partenariat public-privé avec la société Pan African Minerals qui exploite le plus grand gisement de fer en Afrique en Sierra Leone. L’objectif de la mission du chef du gouvernement burkinabè était de constater les réalisations de Pan African Minerals, une exploitation minière qui implique un savoir-faire et un transfert de technologie dont le Burkina Faso peut s’inspirer pour la mise en œuvre de ses projets similaires, notamment pour la réalisation des projets intégrés de TAMBAO.
Le Premier Ministre du Burkina Faso et sa délégation ont visité le terminal minéralier de PEPEL et la mines de fer de TONKOLILI. 
Le terminal minéralier est un dispositif mécanique qui permet aux minerais qui arrivent en train de Tonkolili d’être chargés dans les navires ravitailleurs. Le port traite environ 20 millions de tonnes de minerais par an. Cents wagons l’approvisionnent à partir de Tonkolili situé à 220 Km par rails du terminal.  Au cours de 2013, African Mineral Limited, AML, projette augmenter le volume de chargement du minerai de 17,5 millions de tonnes. Cette augmentation nécessite la création de nouveaux emplois pour la construction de la nouvelle chaîne de transfert du minerai. Les responsables d’AML ont aussi décliné la politique sociale et communautaire de la société. Cette politique accorde une place importante aux communautés dont l’avis et l’implication sont indispensables pour assurer un climat de paix et de quiétude autour des activités de la mine. Elle implique également des soutiens multiformes de la part d’AML à la communauté en termes de construction de routes, d’hôpitaux, d’écoles, de forages, de formations etc. Le Ministre des Mines et des ressources Naturelles de la Sierra Léone a expliqué comment les ressources versées par AML en termes de taxes, d’impôts et de contributions diverses étaient réparties entre l’État et les différents acteurs. Ainsi, les taxes superficiaires sont reparties entre les propriétaires terriens, la communauté, les conseillers communautaires, l’administration locale, les députés de la communauté à raison de 50%, 15%, 15%, 10% et 10%.
La délégation burkinabè a, par la suite, visité le site minier à ciel ouvert de Tonkolili pour  regarder de près les infrastructures, leur mode de fonctionnement et surtout la nouvelle chaîne de transfert du minerai qui permettra à la AML d’augmenter sa production à 35 millions de tonnes par an. La Mine, qui se caractérise par un dispositif organisationnel impressionnant et hautement structuré, s’étend sur plus de 25 km et a une durée de vie de plus de 80 ans. Toutes les structures nécessaires au bon fonctionnement d’une société sont mises en place. Il s’agit entre autres, des structures de santé, de sécurité, de restauration, de formation, de prise en charge psychosociale, de recherche, de développement infrastructurel (routes, ports et chemin de fer). Le fonctionnement de ce dispositif est aminé dans un esprit de rigueur et de professionnalisme de la part de tous les acteurs.  
Le chef du gouvernement burkinabè a achevé sa visite par une conférence de presse qui lui a permis de faire le point de sa visite et de parler des relations entre le Burkina Faso et la Sierra Léone. Auparavant, à son arrivée, la délégation a été reçue par le président sierra léonais, Docteur Ernest Bai Koroma, qui lui avait offert un diner dans la soirée. Le Premier Ministre burkinabè était accompagné dans cette mission par le chargé des relations publiques de Pan African Burkina et le ministre des mines et de l’énergie, Mr Salif Lamoussa Kaboré.
 Lamoussa. Pascal W. ZOMBRE